VOUS ÊTES SUR LE SITE DES USAGERS DES TRANSPORTS PUBLICS EN SUD-ARDÈCHE

La Région Occitanie a prévu la réouverture de la ligne SNCF entre Nîmes et Pont-Saint-Esprit, en passant par Avignon. Dès l'été 2022, 4 aller-retours journaliers seront organisés. Pour des raisons techniques, les trains viendront faire demi-tour au Teil et y stationneront la nuit. Mais entre Pont-Saint-Esprit et Le Teil, la Région Auvergne-Rhône-Alpes n’a pas prévu, pour l’instant, d’y autoriser les voyageurs.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes s'est engagée, lors de la venue de son président Laurent WAUQUIEZ à Cruas en 2019, à réouvrir la ligne SNCF de la rive droite du Rhône entre Romans et le Teil, avec arrêt à Valence TGV, Valence Ville, Livron, Le Pouzin et Cruas d’ici 2025.

Des crédits régionaux pour la rénovation des gares du Pouzin, de Cruas et du Teil ont été votés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes mais, d’études en reports, ce projet a pris du retard.

Le train est un moyen de transport beaucoup moins polluant que la voiture : il y a urgence à réduire le réchauffement climatique !

Nous demandons que les TER de la Région Occitanie puissent être utilisés par les voyageurs de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dès l’été 2022 à partir du Teil vers Nîmes.

Lire la suite et signer

A l'initiative du CUTPSA se tenait mercredi 20 octobre à la salle Paul Avon du Teil une réunion publique afin d'interpeller la région pour exiger que les trains qui viendront faire demi-tour au Teil en septembre 2022 puissent être utilisé dès septembre 2022.

La région AURA s'est engagée lors de la venue de son président Laurent WAUQUIEZ à Cruas en 2019 à réouvrir la rive droite du Rhône entre Romans et le Teil, avec arrêt à Valence TGV, Valence Ville et Le Pouzin d’ici 2025.

Or, la Région Occitanie a prévu la réouverture entre Nîmes et Pont St Esprit en septembre 2022. Il se trouve que les trains viendront faire demi-tour au Teil sans prendre de voyageur !

Ce n'est pas acceptable et c'est ce qu'ont clamé à l'unanimité les 80 participants à cette réunion.

Étaient notamment présents à cette réunion, Olivier Pévérelli, maire du Teil, Philippe Bougnard, adjoint au maire d'Alba et vice-président en charge de la mobilité à la communauté de communes Ardèche-Rhône-Coiron,  Martine Mattéi maire de Viviers, Jean-Pierre Maubert, adjoint au maire de Bourg Saint Andéol,  qui ont affirmé la volonté de ces trois communes de voir le retour des TER, Eric Hours, Florence Cerbaï et Souhila Boudali-Khedim, conseiller(e)s régionaux, ainsi que François Jacquard, ancien conseiller régional qui a porté ce dossier pendant 2 mandats. Les conseiller(e)s régionaux se sont engagés à porter fortement cette question auprès de l'exécutif, en particulier à l'inscrire dans le budget qui sera voté les 14 et 15 décembre 2021.

Nous avons aussi eu le plaisir d'avoir à nos cotés des représentants de l'Association des Usagers du TER de la Vallée du Rhône (AUTERVR) qui oeuvre pour la réouverture de la partie nord de la rive droite et de l'Association des Usagers TER SNCF de la Rive Droite qui se bat depuis plus de 30 ans pour la réouverture de la partie Occitane.

L'assemblée à décidée:

-d'être présent le 28 octobre devant la salle Paul Avon lors du congrès des maires d'Ardèche présidé par Olivier Peverilli, maire du Teil

-d'organiser une mobilisation populaire médiatisée.

Des nouvelles réunions sont prévus rapidement.

Pour en savoir plus, voici plusieurs excellents articles réalisés par un des participants à la réunion: