VOUS ÊTES SUR LE SITE DES USAGERS DES TRANSPORTS PUBLICS EN SUD-ARDÈCHE

Samedi 9 décembre le CUTPSA était invité à participer à une émission sur la mobilité en Ardèche, intitulée: Les ardéchois sont-ils condamner à polluer ?

https://rcf.fr/vie-quotidienne/les-ardechois-sont-ils-condamnes-polluer

Cette émission avait lieu sur RCF, de 10 h 11 h, animée par Marie-Charlotte Laudier, avec pour invités: Sandrine Corso de Polénergie, Franck Pallier du Collectif des Usagers des Transports Publics en Sud-Ardèche, ainsi que Martine Guibert, nouvelle vice présidente aux transports de la région AURA.

Celle-ci s'est engagée à inviter les associations d'usagers à une réunion en décembre à la région, elle s'est prononcé pour la reprise du dialogue avec les usagers dans le cadre des Comité de mobilité, sans en définir le contour géographique et s'est engagée à réétudier la question de la rive droite. Elle a accepté que nous lui fassions passer l'étude que le Collectif pour la Réouverture de la Rive Droite du Rhône aux Trains de Voyageurs avait réalisée en 2014, démontrant la possibilité de réouverture pour 20 M€ et s'est engagé à ce que la région réétudie le dossier.

Nous jugerons rapidement de sa sincérité.

 

Monsieur Olivier Amrane, conseiller régionale
Monsieur Jean-Claude Flory, conseiller régional
Madame Virginie Ferrand, conseillère régionale
Madame Sandrine Genest, conseillère régionale
Madame Isabelle Massebeuf, conseillère régionale

 

vous n'êtes pas sans savoir les graves problèmes que les ardéchois rencontrent pour avoir accès aux informations et à l'achat de billets, pour les lignes Cars Rhône-Alpes, mais aussi pour l'achat de billets de trains, en particulier TER.

En effet,

  • la SNCF a décidé de fermer la boutique d'Aubenas et pour partie celle de la Voulte
  • le site SNCF voyage ne permet plus depuis des mois d'avoir accès ni aux horaires ni au billets au départ et à destination de l’ensemble des points d'arrêts de la ligne 73, Valence-Aubenas
  • les horaires des cars de la ligne 73 ne sont plus annoncés à la gare routière d'Aubenas
  • les cars des lignes ardéchoises ne sont plus annoncés à Valence TGV
  • a région a décidé début juillet sur proposition de la société Kéolis de changer les horaires de la ligne 73, réduisant les temps de parcours de manière totalement surréaliste, ce qui a occasionné pendant tout l'été des retards énormes, en particulier à Valence TGV, faisant rater à des dizaines d'usagers leur correspondance SNCF. Heureusement, les horaires, sous prétexte des travaux à Valence ont été remis à des temps de parcours plus réalistes, mais quel gâchis !

Par ailleurs, la Communauté d'Agglomération Privas Centre Ardèche a voté un ambitieux plan de mobilité transport début juillet dernier. Ce plan de mobilité nécessite pour être appliqué une concertation avec la région:

-pour une harmonisation tarifaire

-pour une discussion sur la redistribution éventuelle des services sur la ligne 73 entre les vallées de l'Ouvèze et de la Payre

-pour un cofinancement de liaisons La Voulte/Livron et Le Pouzin/Loriol

Depuis les dernières élections, les comités de ligne, ainsi que les rencontres que nous avions en temps qu'association d'usager 2 fois par ans avec la région et les transporteurs et qui permettaient de mettre les problèmes à plat en temps réel et de proposer des temps de parcours réalistes ont été supprimés. Pire, la région ne répond pas à nos sollicitations ! Quand nous faisons remonter les problèmes, et alors que les communes, le département s'opposent aux fermetures des boutiques, nous n'avons aucune prise de position de la région pourtant autorité organisatrice des transports en Ardèche ! La région ne répond pas non plus aux sollicitions de la CAPCA quand elle veut mettre à disposition de la population un service de transport ambitieux, qui répondra aux attentes et aux besoins locaux, risquant de mettre à mal les décisions votées au mois de juillet.

Aujourd’hui, nous vous interpellons car la région est l'autorité organisatrice de transports principale sur notre territoire, le budget transport représente d’ailleurs un tiers du budget régional ! Votre silence face aux graves dysfonctionnements, aux difficultés que nous rencontrons, déjà seul département de France privé de train est pour nous incompréhensible et insupportable.

Aujourd’hui, nous vous interpellons mesdames et messieurs les conseiller)e)s régiona(les)ux ardéchois(es) car la région est l'autorité organisatrice de transports principale sur notre territoire, le budget transport représente d’ailleurs un tiers du budget régional ! Votre silence face aux graves dysfonctionnements, aux difficultés que nous rencontrons, déjà seul département de France privé de train, est pour nous incompréhensible et insupportable.

Nous vous demandons d'intervenir auprès du président et de l’exécutif, et nous vous demandons à pouvoir vous rencontrer dans les plus brefs délais, afin de voir avec vous comment la région peut soutenir la population ardéchoise dans son besoin de transports publics et remettre en place les instances de concertation qu'étaient les comités de ligne.


: courrier adressé à Laurent Wauquiez, Patrick Mignola et Brice Hortefeux

 

 

 

Depuis le 1er juillet 2017, les nouveaux horaires TER sont en place. La région avec l'entreprise Kéolis a décidé de revoir l'ensemble des grilles horaires de la ligne 73, avec des réductions de parcours importantes sur certains services, avec les objectifs annoncés:

  • .Respect de la ponctualité
  • .Diminution du temps de parcours de bout en bout
  •  Meilleure lisibilité / cadencement au départ de Valence TGV et Aubenas

Malheureusement, ces nouveaux temps de parcours sont manifestement pour certains totalement intenables par les chauffeurs, occasionnant une dégradation importante de la qualité des services, avec de nombreux voyageurs se trouvant à Valence TGV dans l’impossibilité d'arriver à temps pour avoir leur correspondance. En particulier le service au départ d'Aubenas à 17h, qui arrivait auparavant à Valence TGV à 19h20 et qui arrive maintenant en théorie à 19 h, mais dans la réalité toujours à 19h20 !, rendant les correspondances avec les TGV vers Lille à 19h16 et Montpellier à 19h22 impossible !

Nous avions jusqu'aux élections à la région des comités de lignes, mais aussi, deux fois par an des réunion région-transporteurs-usagers, permettant d'échanger et de mettre à plat un certains nombres de questions, en particulier les horaires et les temps de parcours. La région a décidé de supprimer ces lieux de concertation. Elle nous a communiqué par un mail du 4 avril les nouveaux horaires déjà validés !

Aujourd'hui, c'est une situation insupportable pour les voyageurs qui se retrouvent avec un train déjà parti à Valence TGV, avec du coup un billet inutilisable ! De plus, les chauffeurs sont sous une pression importante et une tentation de rouler vite pour que les voyageurs puissent avoir leur correspondance: faudra-t-il attendre l'accident pour agir !

La situation s'est donc largement dégradée pour certain services, éloignant la réalité des objectifs annoncés !

Nous venons d'interpeller la région et l'entreprise Kéolis en le demandant  de revoir rapidement ces horaires et de revenir vers des temps de parcours réalisables. Cela ne peut passer que par la concertation entre les transporteurs, la région et les usagers.

Si vous êtes concernés par des retards, n'hésitez pas à contacter:

-Le transporteur: Kéolis Drôme-Ardèche, 26 Rue Laurent de Lavoisier, 26800 Portes lès Valence. 04-75-44-10-33

-La région: Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, 1 esplanade François Mitterrand
CS 20033 - 69269 Lyon cedex 02. 04 26 73 40 00

 

 

Pétition lancée par la CGT CHEMINOTS REGION DE LYON   "Laurent Wauquiez directeur du conseil régional Rhône Alpes Auvergne: NON A LA SUPPRESSION DU CONTROLEUR DANS LES TER DE RHONE ALPES"

La direction SNCF a décidé de mettre en place un projet visant à supprimer les contrôleurs dans les trains TER,  laissant le conducteur seul à bord. Cela se fait avec l’aval du Conseil Régional Rhône Alpes Auvergne, et de son nouveau président, M.Wauquiez.

SIGNER LA PÉTITION

Le CUTPSA interpelle le président de la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes

Télécharger le fichier