VOUS ÊTES SUR LE SITE DES USAGERS DES TRANSPORTS PUBLICS EN SUD-ARDÈCHE

Samedi 9 décembre le CUTPSA était invité à participer à une émission sur la mobilité en Ardèche, intitulée: Les ardéchois sont-ils condamner à polluer ?

https://rcf.fr/vie-quotidienne/les-ardechois-sont-ils-condamnes-polluer

Cette émission avait lieu sur RCF, de 10 h 11 h, animée par Marie-Charlotte Laudier, avec pour invités: Sandrine Corso de Polénergie, Franck Pallier du Collectif des Usagers des Transports Publics en Sud-Ardèche, ainsi que Martine Guibert, nouvelle vice présidente aux transports de la région AURA.

Celle-ci s'est engagée à inviter les associations d'usagers à une réunion en décembre à la région, elle s'est prononcé pour la reprise du dialogue avec les usagers dans le cadre des Comité de mobilité, sans en définir le contour géographique et s'est engagée à réétudier la question de la rive droite. Elle a accepté que nous lui fassions passer l'étude que le Collectif pour la Réouverture de la Rive Droite du Rhône aux Trains de Voyageurs avait réalisée en 2014, démontrant la possibilité de réouverture pour 20 M€ et s'est engagé à ce que la région réétudie le dossier.

Nous jugerons rapidement de sa sincérité.

 

Suite aux dysfonctionnements récurrents que nous rencontrons  pour avoir des horaires et prendre des billets sur le site Voyage-SNCF pour un des points d'arrêt de la ligne 73 (Valence-Privas-Aubenas), nous avons rencontré ce matin un responsable des lignes Drôme-Ardèche qui s'est engagé à prendre le problème en charge.

D'ici là, il faut faire les recherches sur: https://www.voyages-sncf.com et non pas sur https://www.voyages-sncf.com/billet-train qui dysfonctionne.

 

Monsieur Olivier Amrane, conseiller régionale
Monsieur Jean-Claude Flory, conseiller régional
Madame Virginie Ferrand, conseillère régionale
Madame Sandrine Genest, conseillère régionale
Madame Isabelle Massebeuf, conseillère régionale

 

vous n'êtes pas sans savoir les graves problèmes que les ardéchois rencontrent pour avoir accès aux informations et à l'achat de billets, pour les lignes Cars Rhône-Alpes, mais aussi pour l'achat de billets de trains, en particulier TER.

En effet,

  • la SNCF a décidé de fermer la boutique d'Aubenas et pour partie celle de la Voulte
  • le site SNCF voyage ne permet plus depuis des mois d'avoir accès ni aux horaires ni au billets au départ et à destination de l’ensemble des points d'arrêts de la ligne 73, Valence-Aubenas
  • les horaires des cars de la ligne 73 ne sont plus annoncés à la gare routière d'Aubenas
  • les cars des lignes ardéchoises ne sont plus annoncés à Valence TGV
  • a région a décidé début juillet sur proposition de la société Kéolis de changer les horaires de la ligne 73, réduisant les temps de parcours de manière totalement surréaliste, ce qui a occasionné pendant tout l'été des retards énormes, en particulier à Valence TGV, faisant rater à des dizaines d'usagers leur correspondance SNCF. Heureusement, les horaires, sous prétexte des travaux à Valence ont été remis à des temps de parcours plus réalistes, mais quel gâchis !

Par ailleurs, la Communauté d'Agglomération Privas Centre Ardèche a voté un ambitieux plan de mobilité transport début juillet dernier. Ce plan de mobilité nécessite pour être appliqué une concertation avec la région:

-pour une harmonisation tarifaire

-pour une discussion sur la redistribution éventuelle des services sur la ligne 73 entre les vallées de l'Ouvèze et de la Payre

-pour un cofinancement de liaisons La Voulte/Livron et Le Pouzin/Loriol

Depuis les dernières élections, les comités de ligne, ainsi que les rencontres que nous avions en temps qu'association d'usager 2 fois par ans avec la région et les transporteurs et qui permettaient de mettre les problèmes à plat en temps réel et de proposer des temps de parcours réalistes ont été supprimés. Pire, la région ne répond pas à nos sollicitations ! Quand nous faisons remonter les problèmes, et alors que les communes, le département s'opposent aux fermetures des boutiques, nous n'avons aucune prise de position de la région pourtant autorité organisatrice des transports en Ardèche ! La région ne répond pas non plus aux sollicitions de la CAPCA quand elle veut mettre à disposition de la population un service de transport ambitieux, qui répondra aux attentes et aux besoins locaux, risquant de mettre à mal les décisions votées au mois de juillet.

Aujourd’hui, nous vous interpellons car la région est l'autorité organisatrice de transports principale sur notre territoire, le budget transport représente d’ailleurs un tiers du budget régional ! Votre silence face aux graves dysfonctionnements, aux difficultés que nous rencontrons, déjà seul département de France privé de train est pour nous incompréhensible et insupportable.

Aujourd’hui, nous vous interpellons mesdames et messieurs les conseiller)e)s régiona(les)ux ardéchois(es) car la région est l'autorité organisatrice de transports principale sur notre territoire, le budget transport représente d’ailleurs un tiers du budget régional ! Votre silence face aux graves dysfonctionnements, aux difficultés que nous rencontrons, déjà seul département de France privé de train, est pour nous incompréhensible et insupportable.

Nous vous demandons d'intervenir auprès du président et de l’exécutif, et nous vous demandons à pouvoir vous rencontrer dans les plus brefs délais, afin de voir avec vous comment la région peut soutenir la population ardéchoise dans son besoin de transports publics et remettre en place les instances de concertation qu'étaient les comités de ligne.


: courrier adressé à Laurent Wauquiez, Patrick Mignola et Brice Hortefeux

 

 

 

POUR LE MAINTIEN DU SERVICE PUBLIC DE LA BOUTIQUE SNCF D'AUBENAS

Malgré les mobilisations de la population avec une pétition signée par plusieurs milliers de personnes et 2 manifestations, malgré l'opposition des communes, de la communauté de commune, du département, la SNCF persiste à vouloir fermer la boutique SNCF d'Aubenas !

C'est totalement inacceptable: cette boutique est un lieu crucial pour les ardéchoisEs du Sud-Ouest, qui permet encore d'avoir des renseignements de qualité que ne peut donner le site de la SNCF. Fermer cette boutique serait priver une partie de la population de la possibilité de voyager en train ou en car TER, faute de pouvoir accéder aux services de base d'une entreprise publique: la relation humaine, les renseignements concernant les tarifs, les trajets, les cartes de réductions...par un personnel compétent !

Déjà, nous voyons depuis plusieurs années les horaires d'ouverture de cette boutique se restreindre régulièrement. Nous voyons aussi le nombre d’employéEs, qui permettait pendant longtemps l'ouverture de 3 guichets diminuer, ne laissant la possibilité d’ouvrir qu'un guichet et occasionnant attente et frustration.

Les ardéchoises et les ardéchois, déjà privéEs de trains depuis 1973, malgré le projet de réouverture de la rive droite du Rhône, privéEs des gares qui sont attenantes aux lignes, seraient aujourd'hui privéEs de la boutique la plus fréquentée !

Après avoir vu fermer la boutique de Guiherand, après le refus de la SNCF d'ouvrir une boutique à Privas, après une politique de diminution des horaires d'ouverture de la boutique d'Aubenas, l'Ardèche deviendrait un département "hors SNCF" !

C'est pourquoi, l' UL CGT d'Aubenas, le CUTPSA, avec le soutien des élus du bassin appelons à un

Nouveau Rassemblement devant la boutique

Samedi 7 Octobre 2017 à 11 heures

Nous demandons non seulement le maintien de cette boutique avec du personnel SNCF, mais aussi le retour à des horaires d'ouverture étendus sur la journée, le samedi matin, et au moins deux, voire trois guichets ouverts aux heures où la demande est forte.

Déjà plusieurs milliers de personnes ont signés la pétition !

(http://www.mesopinions.com/petition/autres/fermeture-boutique-aubenas-ardeche/27458)

Les ardéchois ont droit à un service public ferroviaire de proximité !

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter:
-CUTPSA: Franck Pallier 06 52 15 29 46
-CGT: Gérard Crouzet 06 31 31 54 97

Après l’annonce de la fermeture de la boutique d'Aubenas, la SNCF décide de ne laisser ouverte la boutique de la Voulte que 2 jours sur 5 !

Déjà seul département privé de trains de voyageurs, l'Ardèche se voit petit à petit privé des lieux de renseignements et de vente que sont les boutiques: il ne va bientôt plus rester que les boutiques du Teil et d'Annonay !

De plus, alors qu'on nous annonce que nous pourrons acheter nos billets par internet, le site SNCF Voyage ne permet plus depuis plusieurs mois ni d'avoir les horaires, ni d'acheter les billets au départ et à destination de l’ensemble des points d'arrêts de la ligne 73, Valence-Aubenas !, de même que les cars des lignes ardéchoises ne sont plus annoncés à Valence TGV !

Mais le pire est le silence assourdissant de la région, pourtant organisatrice des lignes de Cars Auvergne-Rhône-Alpes, comme de l'ensemble des lignes TER. Alors que les mairies, le département, les communauté de communes se sont manifesté contre les fermetures des boutiques d’Aubenas et de la Voulte, la région, et en particulier les conseillers régionaux n'ont pas daignés soutenir le service public ardéchois de transport en commun !

Nous interpellons aujourd'hui la SNCF et les élus de la région pour que l'Ardèche ne soit pas exclue des services publics de transports nationaux. Nous appelons les ardéchoises et les ardéchois à se mobiliser pour la défense de nos boutiques et l'accès aux services de billetterie et de renseignement que la SNCF a fourni avec qualité pendant des années. Nous appelons en particulier à manifester devant la boutique d’Aubenas le samedi 7 octobre prochain.